<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1576605845905377&ev=PageView&noscript=1" />
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Diet Recommendation

CONSEILS POUR BIEN MANGER


MANGEZ DES ALIMENTS QUI CONVIENT À VOTRE CONSTITUTION 


Il faut manger avec respect pour sa constitution. Il est important que votre repas comprenne les six rasas (goûts, à savoir: sucré, acide, salé, piquant, amer, astringent) en quantité proportionnée pour maintenir Vata (vent), Pitta (feu corporel) et Kapha (flegme) dans une état équilibré.

 

1] On doit commencer ses repas avec des mets sucrés, afin de stimuler Vata et Pitta, car ils gagneront le dosa de Vata, à la place ou au lieu de la nourriture digérée.

 

2] Les goûts acidulés et salés doivent être pris au milieu du repas car ils excitent le jatharagni.

 

3] Ensuite, il faut prendre le goût amer, piquant et astringent pour gagner le kapha dosha.

Prenez des repas à votre goût en fonction de la saison.

 

QUEL EST LE BON MOMENT POUR MANGER 


Le moment propice pour manger est le moment où le dernier repas est bien digéré, car manger après la digestion appropriée du repas précédent équilibre les trois doshas (éléments subtils, à savoir: vata, pitta, kapha), l'Agni (feu corporel) respectif, nettoie les srotas (canaux), permettent la libre circulation des dhatus respectifs, régulant ainsi le VATA (vent), l'évacuation de l'urine, des matières fécales et des flatulences normalement. Cette nourriture ne vicie aucun des éléments du corps et favorise ainsi une bonne santé et augmente la durée de vie.

 

Si une personne mange alors que le dernier repas n'est pas digéré, le chyme non fini précédent se mélange au chyme résultant du dernier repas et provoque toutes sortes de troubles de la vie et de maladies.

 

Le régime alimentaire devrait être changé en fonction de la saison. Par exemple, en hiver, le pouvoir de digestion est puissant, de sorte que les aliments lourds sont bons, tandis qu'en été et pendant la saison des pluies, les aliments légers sont généralement recommandés, car leur pouvoir digestif est compromis. En outre, en cas de maladie, les articles de nourriture doivent être sélectionnés en fonction de Dosha impliqué dans la maladie et du stade de la maladie. Le ghee, par exemple, est contre-indiqué pendant les sept premiers jours de fièvre, mais si la fièvre suit un cours chronique, il est prescrit pour augmenter la force du patient et pour soulager la sécheresse causée par la chaleur de la fièvre. .

 

LA NOURRITURE DOIT ÊTRE SAINE ET SAINE 


Nous devrions manger en tenant compte des avantages plutôt que de ce que la nourriture nous plaît. Une nourriture saine est celle qui est homologue à la constitution de notre corps, à la saison, au moment de la journée, etc. Des combinaisons alimentaires malsaines peuvent avoir un effet nocif sur notre corps et notre esprit. De telles combinaisons doivent donc être évitées.

 

COMBIEN DE MANGER 


La quantité de nourriture dépend du pouvoir digestif de l'individu. La quantité d'aliments ingérés affectera également la digestion.

On devrait manger une quantité mesurée (matra) de nourriture, la quantité de nourriture ne devrait être ni trop petite, ni trop. La consommation d'une quantité minime de nourriture n'est pas bénéfique pour augmenter la force, le volume, l'immunité et l'énergie. Les aliments consommés en excès provoquent la provocation de doshas, provoquant ainsi des maladies graves. Les aliments consommés dans les bonnes proportions passent facilement par le tractus gastro-intestinal et ne bouleversent pas le feu gastrique (agni). Ils sont donc assimilés et servent à promouvoir la force, la vitalité et la longévité.

 

QUEL GENRE DE NOURRITURE À MANGER 


Ce repas réveille les papilles et la nourriture est savourée par le consommateur. Le repas onctueux active non seulement le feu gastrique intérieur (jatharagni), ce qui est normal à son siège, mais excite également le jatharagni moins actif ou même inactif et se digère immédiatement et rapidement. La nourriture nourrit le corps, renforce tous les sens, augmente les niveaux d'énergie et rend le teint plus lumineux.

 

TOUJOURS MANGER REPAS CHAUD 


Les repas chauds excitent le jatharagni (type de feu corporel), se digèrent rapidement et stimulent les mouvements péristaltiques, de l'œsophage à l'ensemble du tractus gastro-intestinal. Vata (vent), Kapha (mucosités) reste dans un état équilibré, car lorsque le repas chaud est terminé, le kapha n'est pas produit en excès et, en même temps, le mucus des sécrétions gastriques se rompt.

 

ENVIRONNEMENT CONGENIAL POUR CONSOMMER DES ALIMENTS 


Un repas mangé dans un environnement agréable, servi et mangé dans de bons ustensiles propres et en compagnie de bonnes personnes permet de se sentir détendu, ce qui procure un sentiment de joie et ne provoque pas de tension ou de trouble mental.

 

NE MANGEZ NI TROP LENTEMENT NI TROP VITE 


Le temps nécessaire pour manger un repas ne devrait pas être trop long, car il devient difficile d'évaluer la quantité de nourriture consommée et vous risquez de finir par manger trop ou trop peu. Un tel repas ne se digère pas bien car il fait froid et devient malsain. De même, manger à la hâte est également considéré comme très mauvais, car les aliments ne sont pas décomposés correctement, ce qui entraîne la non-assimilation des nutriments essentiels.

 

MANGEZ VOTRE REPAS AVEC LA CONCENTRATION COMPLÈTE 


Mangez sans parler, rire ou laisser votre esprit se préoccuper d'autres activités. 

FrançaisDeutschPortuguêsEspañolрусскийEnglish