A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Yoga Pranayama

Sahita Kumbhaka

1 .Tandem Respiration ('Sahita Kumbhaka') 

Il a 2 types, selon qu'il y a ou non un chant concomitant de Mantras avec l'exercice de Pranayama. 

Pas:

 

1. Aasana confortable comme Padma-asana ou Swastika-asana.
2. Inhalation lente; avec des chants concomitants du mantra 'OM AARAH', si possible.
3. Retenez votre souffle pendant une courte période.  
4. Lente expiration.

Importance:

C'est un processus quotidien et constant, que nous apprécions rarement.

 

AVANTAGES:

Il encourage la concentration avec les yeux fermés pendant que nous inspirons et expirons.

 


 

2. Souffle d'éveil ('Surya Bheda')

 

Pas:

 

1. Position verticale dans un asana confortable comme Padma-asana / Swastika asana / Siddhasana. Concentrez-vous les yeux fermés.

2. Placez le pouce droit sur la narine droite (évitez d'appliquer une pression ou de bloquer la narine). En même temps, posez l'index droit sur l'espace entre les sourcils et fermez la narine gauche avec l'anneau droit et le petit doigt.

3. L'inhalation lente par la narine droite est poursuivie jusqu'à ce que vous soyez à l'aise.

4. Avec le pouce appliqué sur la narine droite, retenez votre souffle en appuyant fermement le menton contre la poitrine. Il n'y a pas de limite spécifique à cela et cela peut être poursuivi jusqu'à ce qu'il y ait une gêne.

5. Expiration lente et silencieuse par la narine gauche. Il est suivi d'un court intervalle dans lequel l'inhalation est évitée. Cette même procédure doit être répétée. 

Limite de temps: 

Retenez votre souffle jusqu'à ce que vous transpiriez. Ce point ne peut être atteint au tout début. La période de rétention d'haleine doit être augmentée progressivement. 

Avantages:

  • Il guérit les maladies causées par l'excès de Vata & Kapha
  • Améliore la digestion
  • La Kundalini Shakti 'des Awakens

LES INDICATIONS:

  • Vers intestinaux
  • Arthrite
  • Sinusite

 


 

Ujjayi pranayama

3. Sifflement du souffle ('Ujjayi')

 

Pas: 

 

1. Asseyez-vous confortablement à Padma-asana / Swastika asana / Siddhasana. Ferme la bouche.  
2. Pliez le bout de la langue et posez-la sur le palais. La langue semblera être «tordue».  
3. Inspirez l'air lentement par les deux narines de manière uniforme jusqu'à ce que la respiration remplisse la poitrine. Il en résulte un son particulier, dont la hauteur et la nature sont uniformes.
4. Retenez votre souffle aussi longtemps que vous le pouvez, jusqu'à ce que vous ressentiez un inconfort.
5. Fermez la narine droite avec le pouce droit.
6 Expirez lentement par la narine gauche.

Limite de temps:

3 min à h

Avantages:

  • Renforce le système nerveux
  • Améliore le ton de la voix
  • Soulage le stress
  • Augmente la capacité pulmonaire

LES INDICATIONS:

  • Indigestion
  • Koch
  • Bronchite
  • Pharyngite
  • Troubles de la rate
  • Amygdalite
  • La toux
  • Ascite

 


 

Seetali pranayama

4. Souffle de serpent (Sheetali) 

C'est une imitation de la respiration d'un serpent.

Pas: 

 

1. Position verticale dans un asana confortable comme Padma-asana / Swastika-asana / Siddhasana / Vajrasana.

2. Reposez les mains sur les genoux.

3. Pliez les bords d'une langue étendue vers l'extérieur pour ressembler à un tube creux et rond.

4. Aspirez l'air par la bouche en émettant un sifflement «Si» et sentez l'air toucher la langue tout en inspirant.

5. Retenez votre respiration aussi longtemps que vous le pouvez jusqu'à ce que vous ressentiez un inconfort.

6. Expirez lentement par les deux narines. 

Limite de temps: 

1 - 5 minutes. Pratiquez régulièrement le matin, de 15 à 30 fois.

 

Avantages:

  • Purifie le sang
  • Désaltère et apaise la faim

LES INDICATIONS:

  • Troubles de la rate
  • Dyspepsie chronique
  • Indigestion
  • Troubles bilieux

 


 

Sitkari pranayama

5. Souffle Rafraîchissant (Shitkari) 

 

Pas: 


1. Position verticale dans un asana confortable comme Padma-asana.  
2. Pliez la langue de manière à ce que son extrémité repose sur le palais supérieur. Inspirez de l'air par la bouche accompagné d'un sifflement «Si» / «C».  
3. Retenez votre souffle aussi longtemps que vous le pouvez, jusqu'à ce que vous ressentiez un inconfort.
4. Expirez lentement par les deux narines.

Limite de temps: 

Augmentez progressivement toutes les semaines de 1 minutes jusqu'à 5 minutes.

Avantages:

  • Aide à garder le corps au frais en été
  • Améliore la vigueur et la beauté
  • Aide à étancher la soif quand soif

LES INDICATIONS:

  • Porte dentaire
  • Saignement et inflammation des gencives
  • Les ulcères
  • Colite
  • Infection de la gorge
  • Les patients hypertendus peuvent pratiquer ce type de Pranayama pour diminuer la pression artérielle.

 


 

Bhastrika pranayama

6. Souffle Souffle (Bhastrika)

Il ressemble à un soufflet de forgeron. Cela implique une expulsion rapide du souffle et constitue un exercice puissant. On peut appeler cela une combinaison de Kapalabhati et d'Ujjayi. 

 

Pas: 

 

1. Position verticale (avec un cou droit) dans un asana confortable comme Padma-asana.  
2. Corps, tête et cou en position debout. Ferme la bouche.  
3. Inspirez de l'air (la poitrine se dilate et les muscles abdominaux sont aspirés) et expirez rapidement 10 fois (1 set). Ce faisant, un sifflement est produit.  
4 Lorsque 1 est sur le point de s'achever, l'expulsion finale doit être suivie d'une inhalation la plus profonde possible.  
5. Retenez votre souffle aussi longtemps que vous le pouvez jusqu'à ce que vous ressentiez un inconfort.  
6. Suivez-le avec une expiration complète et lente. Ceci marque la fin d'un tour.  
7 Après un court repos (avec une respiration normale), commencez le prochain tour.

Limite de temps: 

 

Pratiquez trois tours par jour matin et soir. 

Avantages:

  • Diminue l'anxiété et la dépression
  • Stimule l'appétit
  • Améliore le pouvoir de résistance
  • Donne de la chaleur au corps
  • Purifie 'Nadi' et réveille rapidement la 'Kundalini'

LES INDICATIONS:

  • Troubles abdominaux
  • Infection de la gorge et de la poitrine

Remarque:

  • Si vous rencontrez des vertiges, arrêtez la pratique et prenez quelques respirations normales. Continuez après que le vertige soit retombé.
  • En été, pratiquez-le le matin uniquement pendant les heures fraîches.
  • Ceux qui souhaitent le pratiquer à long terme et de manière intense doivent vivre sur «Khichdi» et prendre un lavement («Bhasti») le matin avant de commencer la pratique.
  • Les personnes souffrant de troubles cardiaques ou pulmonaires doivent le faire lentement.

 


 

Bhramari pranayama

7. Souffle de bourdonnement (Bhramari)

 Son nom vient du fait qu’il produit un son semblable à celui de «bourdonnement d’abeilles» lorsqu’il est pratiqué.

 

Pas: 


1. Position verticale dans un asana confortable comme Padma-asana ou Swastika-asana. Gardez le cou et le dos droit.
2. Placez vos pouces sur les oreilles, l’index juste au-dessus des sourcils (près des sinus) et les trois autres doigts sur les yeux. Le bout des doigts doit appuyer légèrement sur la crête du nez de chaque côté.
3. Inspirez et expirez rapidement par les deux narines en émettant un bourdonnement qui ressemble à celui d'une abeille («Bhramara»). De façon concomitante, chantez 'Om'.
4. Le processus peut être poursuivi jusqu'à ce que vous transpiriez abondamment.  
5. Inspirez ensuite par les deux narines et retenez votre respiration aussi longtemps que vous le pouvez, jusqu'à ce que vous ressentiez un malaise.  
6 Expirez lentement par les deux narines.

Limite de temps: 

Les débutants peuvent le pratiquer 3 fois et les praticiens avancés 11-21.

Avantages:

  • Améliore la qualité de la parole et de la voix
  • Aide à la réalisation de la paix ultime ('Samadhi')

LES INDICATIONS:

  • Sinusite
  • Hypertension
  • Dépression
  • Stress

Contre-indications

  • Épilepsie
  • Blessure à la tête
  • Tumeur au cerveau
  • Migraine
  • Maux de tête sévères ou persistants

 


 

Murcha

8. Souffle Suprême ('Pranayama Murcha') 

 

Pas: 


1. Position verticale dans un asana confortable comme Padma-asana.  
2. Fermez les yeux et concentrez-vous sur l'espace entre les 2 sourcils ('Trikuti').  
3. Inspirez lentement par la bouche et retenez votre souffle jusqu'à ce que vous vous sentiez faible.  
4. Coupez votre lien avec l’environnement et concentrez-vous sur le point central entre les sourcils 2.
5. Appliquez le menton sur la poitrine puis expirez lentement.

Avantages:

  • La pratique sans distraction confère le bonheur divin
  • Vous fait sentir agréable et détendu

LES INDICATIONS:

  • Anxiété
  • Dépression
  • Les troubles mentaux

 


 

Kevala kumbhaka

9. Souffle inconditionnel ('Kevala Kumbhaka') 


La perfection dans la respiration en tandem (mentionnée plus haut) ouvre la voie à Kevala Kumbhaka. Ainsi, une existence dépourvue d'inhalation et d'expiration et non conditionnée par l'espace, le temps et le nombre est une respiration non conditionnée.

Pas: 


1. Position verticale dans un asana confortable comme Padma-asana.
2. Elle implique l’arrêt soudain de la respiration sans recourir à une inspiration ou à une expiration.

Avantages:

  • Réalisation du Raja Yoga et perfection dans le yoga
  • Éveil de la Kundalini Shakti
  • Soigne les maladies et favorise la longévité

 


 

Alternate nostril breathing

10. Souffle Alternatif


Un exercice simple mais scientifique qui peut être pratiqué pratiquement n'importe où. Il est basé sur le fait que nous alternons les deux narines lorsque nous respirons. 

Pas: 


1. Position verticale dans un asana confortable comme Padma-asana. Inclinez votre tête légèrement en avant.

2. Premier tour:

  • Pliez l'index et le majeur de la main droite dans sa paume. Les autres doigts devraient être étendus.
  • Fermez la narine droite avec votre pouce droit.
  • Inspirez par la narine gauche pendant une période définie - disons 5 secondes.
  • Fermez la narine gauche avec l'annulaire et l'auriculaire droits.
  • En même temps, retirez votre pouce de la narine droite et expirez.
  • Cela doit être fait pendant deux fois la période d'inhalation, c'est-à-dire pendant 10 secondes.
  • Ceci termine la première moitié d'un tour. 3. Deuxième tour
  • Inspirez par la narine droite pendant une période définie, à savoir 5 secondes.
  • Fermez la narine droite avec le pouce droit.
  • Expirez par la narine gauche pendant une période correspondant à deux fois celle d'une inhalation, à savoir 10 secondes.
  • Ceci termine l'autre moitié d'un tour.

 

3. Deuxième tour:

  • Inspirez par la narine droite pendant une période définie - disons 5 secondes.
  • Fermez la narine droite avec votre pouce droit.
  • Expirez par la narine gauche pendant une période correspondant à deux fois celle d'une inhalation, à savoir 10 secondes.
  • Ceci termine l'autre moitié d'un tour.

 

Limite de temps: 

S'il n'y a pas d'inconfort d'aucune sorte après avoir pratiqué comme indiqué ci-dessus, augmentez progressivement la période d'inhalation, seconde après seconde. Modifier de manière correspondante la période d'expiration.

Nombre de tours: 

Commencez par 3 tours. S'il n'y a pas d'inconfort, un 1 round peut être ajouté chaque semaine, jusqu'à ce que vous fassiez 7 rounds.

Cet exercice peut être pratiqué aussi souvent que vous le souhaitez, mais n'oubliez pas de le faire au moins une fois par jour.

Avantages:

  • Nettoie / détoxifie les canaux Pranic
  • Régule Prana
  • Donne la détente
  • Améliore le fonctionnement mental et la vigilance
  • Donne une créativité optimale et une activité logique et verbale optimale du cerveau
  • Améliore le sommeil

 

LES INDICATIONS:

  • Stress et troubles associés
  • Fatigue physique et mentale
  • Maux de tête de tension

 

Contre-indications

Bloc froid / nasal (nez bourré). La respiration forcée n'est pas recommandée et peut entraîner des complications.

FrançaisDeutschPortuguêsEspañolрусскийEnglish